Pourquoi créer un web magazine dédié à la Slow entreprise ?

Pourquoi créer un web magazine dédié à la Slow entreprise ?

 

Aujourd’hui, un nouveau blog à part entière fait son apparition sur Amelieorable, celui de la Gazette de la Slow entreprise. C’est quoi cette Gazette ? Pourquoi lui dédier un blog rien qu’à elle ? Je te dis tout !

La Gazette de la Slow entreprise, c’est un nouveau rendez-vous que je te propose chaque 15 du mois. Au programme : de la bonne humeur, des conseils et du partage d’expérience autour d’un sujet commun : le Slow Entrepreneuriat. Chaque mois, je recueillerais donc un ou plusieurs témoignages d’experts autour d’une thématique : communication, rythmes de travail, marketing (…) seront donc abordés dans une optique slow.

 

Un web magazine dédié à la slow entreprise

 

Comment est née cette idée de Gazette de la Slow Entreprise ?

Initialement, je cherchais simplement une idée de cadeau gratuit à proposer au sein des emails Amélie-orés, un petit truc en plus pour remercier mes lecteurs de me faire une place dans leur boite mail. Après m’être trituré le cerveau sur le sujet, il me restait deux options à départager :

📝 une formation gratuite autour de la procrastination, parce que c’est LA préoccupation première de mes clients, et que j’avais envie de créer un petit programme déculpabilisant

📰 un webmagazine autour du slow business parce que je le vis au quotidien et c’est une mouvance un peu méconnue que j’avais envie de mettre en avant en abordant d’autres aspects que la Slow Organisation

 

Pourquoi avoir opté pour la Gazette ?

J’étais bien embêtée parce que les deux projets m’emballaient, mais clairement je ne pouvais pas les mener de front.

Si j’écoutais la raison, je penchais du côté de la formation : simple, efficace, du travail de rédaction initial conséquent mais automatisable ensuite…

Si j’écoutais mon instinct, je penchais pour le webmagazine : moins de rédaction, mais du travail de coordination avec les auteurs, de la réflexion chaque mois pour trouver de nouvelles thématiques…

Je suis une personne très réfléchie et pourtant pour une fois, j’ai fait le choix du cœur ! Tout simplement parce que j’ai eu envie de sortir de ma zone de confort et de mon domaine de prédilection. En laissant la parole à d’autres, j’ouvre la discussion, je découvre et te fais découvrir de nouvelles perspectives et j’adore ça !

 

Les débuts de la Gazette de la Slow Entreprise

Nous étions en juin à l’heure de ma réflexion et assez vite, l’idée de prévoir un lancement pour septembre s’est imposée comme une évidence. Pourtant j’avais envie de m’y mettre aussitôt ! J’étais tellement impatiente de commencer que j’ai réfléchi à un préambule ! C’est ainsi que sont nés les deux hors-série parus cet été, et qui recueillent les témoignages d’entrepreneurs qui m’inspirent sur la vision qu’ils ont de la slow entreprise et leur façon de la vivre au quotidien.

 

Très vite, je me suis rendue compte que je ne souhaitais pas enfermer ces bonnes ondes dans ma newsletter, et que j’avais envie de les proposer en accès libre sur Amelieorable.

C’est en faisant la mise en page du second volet en PDF que je me suis dit que c’était quand même laborieux à gérer, et que ce serait bien plus simple de publier ce contenu directement sur le blog. C’est justement pour cela que j’ai ouvert un second fil de blog, dédié à la gazette, directement sur le site.

 

En quoi créer la Gazette a été Slow pour moi ?

Accueillir d’autres rédacteurs sur Amelieorable a été une bonne source d’inspiration pour la gestion de certains réseaux sociaux, et en particulier, mon compte Instagram !

Parce que je t’avoue tout, Instagram et moi ça a toujours été en mode « je t’aime, moi non plus ». Je l’adore en tant qu’utilisatrice, par contre j’avais un mal fou à me projeter pour y faire ma promotion. Et pourtant je suis persuadée que c’est une plateforme bonne pour moi (un peu bipolaire la fille !)

Si je bloquais, je crois que c’est en partie parce que j’ai pas spécialement d’intérêt ou de talent pour la photo, mais aussi que le côté artificiel de certains « moments d'intimité volés » qu'on y trouve me fatigue parfois. 

C’est en suivant une mini formation Livementor au sujet d’Instagram que j’ai eu une révélation : si j'avais du mal à communiquer sur Instagram, c'est tout simplement que je ne mettais pas le bon sujet en avant. La star de mon compte Instagram ça ne devait pas être moi, mais la Gazette ! Enfin pas la gazette en elle-même mais son esprit : le partage du contenu des autres !

Dans la vie, je suis une fille introvertie qui n’aime pas tellement être le centre de l’attention, et je n’arrivais pas à aller au-delà de l’aspect « voyeur » de ce réseau social. Mais communiquer sur le travail des autres remets tout en perspective et maintenant, j'ai des idées en pagaille qui me viennent pour animer ce compte ! Et surtout, je prends plaisir à le faire ! ce n’est plus une corvée, c’est juste génial !

 

instagram Block
This is an example. To display your Instagram posts, double-click here to add an account or select an existing connected account. Learn more

 

Un autre bel avantage à la création de cette Gazette, je ne vais pas le nier, c’est de déléguer un poil de création de contenu. Au final, je ne travaille pas moins, parce que coordonner ces thématiques mensuelles, contacter des blogueurs experts sur ces sujets, expliquer le projet, recueillir leurs contributions… C’est du taf ! Mais ça sort de ma routine et rien que ça c’est rafraîchissant et enrichissant ! J’ai collaboré avec des professionnels géniaux, experts dans tout un tas de domaines différents. Et je remercie chaque participant (actuel et à venir) d’avoir pris le temps de répondre à mes questions.

Dernier avantage, et pas des moindres ! J’ai gagné significativement en visibilité ! Que ce soit grâce à mon nouveau compte Instagram ou par tous les partages des participants sur leurs réseaux sociaux respectifs, j’ai agrandi mon audience, et à l’aube de la rentrée, après un été à penser que je parlais seule sur les réseaux sociaux, ça m’a fait un bien fou !

En définitive, j’ai écouté mon instinct, je ne me suis pas dirigé vers ce qui me semblait pourtant le plus logique dans ma réflexion initiale autour d’un cadeau à offrir à mes abonnés, et j’ai l’impression d’avoir ouvert une porte sur quelque chose de grand, et qui va encore grandir à l’avenir. J’ai découvert le vrai bon moyen de communiquer autour de la slow entreprise, d’améliorer ma visibilité et d’agrandir mon réseau.

Par contre je n’ai toujours pas mis en place de nouveau cadeau gratuit… Mais est-ce si urgent ?

 
Automation et newsletter : la technique au service d'une communication plus sereine

Automation et newsletter : la technique au service d'une communication plus sereine