Tu vas tout déchirer

Tu vas tout déchirer

 

Jen Sincero est coach et auteure de best-sellers. Ce qu’elle propose dans « Tu vas tout dé-chi-rer » est clairement annoncé en couverture : « Réveillez la badass qui sommeille en vous et transformez votre vie ». Rien que ça !

Je me suis fait offrir ce livre à Noel dernier, alors que je venais justement de prendre la décision de me lancer dans l’entrepreneuriat « pour de vrai », et que j’avais besoin d’un bon boost de confiance. Et puis je l’ai rangé dans un tiroir de mon bureau, et je l’ai quelque peu oublié… Un petit état grippal nécessitant un bon bain réconfortant aidant, j’ai sorti récemment cette petite merveille de son tiroir, et je l’ai dévoré en quelques jours. (Eh ouais, je suis une liseuse du bain !)

Au fil des pages je marquais les passages qui me parlaient le plus et c’est tout naturellement que j’ai eu envie de te partager quelques extraits choisis qui m’ont particulièrement marqué.

Tu vas tout déchirer & ça commence par une décision.

Certains auront « un déclic » qui va les décider à se donner à fond dans leurs projets, mais n’importe qui peut le faire à tout moment. Il suffit de le décider.

« VOULOIR, ça peut se faire avachi sur un canapé avec un joint dans la main et un magazine sur les genoux.

DÉCIDER, c’est se lancer à fond, faire tout ce qu’il faut pour, courir après ses rêves avec la ténacité d’une pom-pom-girl célibataire une semaine avant son bal de promo. »

 

Tu vas tout déchirer & tu oublieras enfin ta douleur émotionnelle

Tu veux changer ? Tu veux innover ? Alors ose ! Passe en mode badass et oublie la complainte et les excuses. Utilise ta douleur comme un moteur au lieu d’en faire un poids qui te leste.

« Quand nous ressentons une douleur physique, nous sommes souvent prêts à tout pour qu’elle disparaisse immédiatement, parce que, voyez-vous, ça fait mal. Même quand le traitement implique temporairement une douleur accrue, quand il faut se verser ce désinfectant qui pique sur une plaie ouverte ou supporter quelques points de suture, nous nous y soumettons, tout de suite, focalisés que nous sommes sur notre but ultime : le soulagement.

Dans le cas de la douleur émotionnelle, toutefois, nous sommes apparemment bien plus enclins à étudier notre seuil de tolérance à la torture, à nous complaire dans notre culpabilité, notre honte, notre manque d’estime de soi. Cela dure parfois toute la vie. »

 

Tu vas tout déchirer & tu vas oser te lancer dans la vie que tu mérites

Parce qu’on voit souvent les problèmes, mais pas les solutions. La solution pour se sortir d’une situation qui nous pèse c’est parfois simplement de se lancer. Mettre le cerveau en silencieux, faire taire la petite voix interne qui s’inquiète.

Se lancer, ça commence parfois par se renseigner, étudier toutes les possibilités que l’on pourrait explorer, se former… En faisant attention à ce que cette étape ne devienne pas un refuge dans lequel se cacher pour se convaincre que l’on n’est pas encore prêt à aller de l’avant.

« (…) Toutefois c’est à vous de décider du temps que vous comptez passer à l’école, à travailler encore et encore sur les mêmes problèmes. Votre diplôme est déjà imprimé, il n’attend plus que vous. Vous n’avez plus qu’à laisser tomber votre histoire actuelle pour en écrire une autre qui conviendra mieux à celui ou celle que vous êtes vraiment. »

Pour tout t’avouer, si j’ai déjà parcouru des milliers d’articles de blog sur des sujets de développement personnel, j’ai lu très peu de livres sur la question. Tout simplement parce que dans le peu que j’ai pu lire, j’ai toujours trouvé les vraies bonnes idées beaucoup trop diluées dans un océan de banalités. Du coup, j’ai l’impression d’y perdre mon temps, et perdre mon temps, c’est bien une chose que je n’aime pas !

Ce que j’ai aimé dans “Tu vas tout déchirer” de Jen Sincero, c’est le ton employé, très direct, un peu à la manière d’une bonne copine bienveillante mais qui veut quand même te bousculer un peu… Appréciables aussi, les tonnes d’anecdotes et les exemples bien choisis pour illustrer ses propos. Au final, c’est un bon bouquin de 330 pages qui se laisse lire très facilement et qui est bourré de bonnes ondes et d’inspiration.



[Cet article contient un lien affilié]

 
Un agenda personnalisé pour planifier à son rythme

Un agenda personnalisé pour planifier à son rythme

Automation et newsletter : la technique au service d'une communication plus sereine

Automation et newsletter : la technique au service d'une communication plus sereine