Trop d’organisation tue l’organisation

Trop d’organisation tue l’organisation

 

Je ne serais jamais aussi minimaliste que Béa Johnson. Je ne serais jamais aussi ordonnée que Marie Kondo. Et je ne chercherais jamais à l’être ! Pourquoi ? Parce que je suis juste moi. Une personne différente, avec d’autres talents, et d’autres défauts que ces grandes dames du slow et de l'organisation. Tout ce que j'entreprends est réfléchi pour coller à mes besoin, mon rythme, mes valeurs. Je ne suis pas une super héroïne , et je reste persuadée que trop d’organisation tue l’organisation.

trop d'organisation tue l'organisation

Comme dit l’adage, le mieux est l'ennemi du bien, et à trop vouloir bien faire, on peut en arriver à se saboter soi-même. Eh oui ! Notre propre niveau d’exigence est bien souvent notre ennemi et on arrive parfois à compliquer les choses les plus simples.

La preuve par l’exemple ? Parlons des choses qui fâchent, parlons archivage et paperasse ! Si tu sens tes poils se hérisser à l’évocation de tes piles de papier en attente de rangement, les lignes qui suivent sont pile poil faites pour toi !

Objectivement, qu’il y a-t-il de plus simple que de ranger une feuille de papier à sa place ? Et pourtant nombre d’entre nous développent un sérieux problème de procrastination à ce sujet. Pourquoi ? Parce que notre fourbe inconscient est un peu paresseux !

Mettons-nous en situation pour y voir plus clair ! Tu viens de recevoir une note de l’URSSAF hyper importante à conserver. Si pour la ranger tu dois aller chercher ta boite d’archive au fond du garage, ouvrir la boite, et sortir la pochette « Administratif », dans cette pochette trouver la sous pochette « URSSAF », dans cette sous pochette, trouver la sous-sous-pochette de l’année en cours... Puis déposer la fiche de paie à sa place, et remettre la sous-sous-pochette dans la sous pochette, la sous pochette dans la pochette… Tu vois le tableau ?

Toute cette séquence représente au final pas mal de petites actions successives à réaliser ! Et c’est là que ton inconscient paresseux vient parfois mettre son petit grain de sable dans l’engrenage. Il estime simplement que c’est plus rentable d’attendre d’avoir cumulé plusieurs papiers à ranger avant de faire tous ces gestes rébarbatifs… CQFD !

Et c’est comme ça que naissent les piles de papiers. Quand tu dois faire plus de 4 ou 5 gestes pour prendre ou ranger quelque chose au quotidien, tu te convaincs parfois d’attendre pour rentabiliser tes mouvements. Ce n’est pas forcément une réflexion consciente, mais c’est un fait. Heureusement, il y a une solution !

 

Trop d’organisation tue l’organisation.
Une solution ? SIMPLIFIER !

C’est valable pour ton archivage papier ou informatique, les tiroirs de ton bureau, et à peu près tout en fait ! Plus tes méthodes sont simples, plus ton organisation sera naturelle, et plus elle sera facile à maintenir dans le temps.

Dans le cas de notre fameux papier à ranger, simplifier et revoir ses exigences à la baisse, ça peut être tout simplement de créer une zone d’archivage tampon. Tu n’es pas obligé•e de combattre ton instinct de n’archiver définitivement tes papiers qu’une fois par mois ou par an. Tu peux continuer à compiler. Il faut juste envisager de compiler malin.

Il est tout à fait possible de garder dans un tiroir de ton bureau, à portée de main, un trieur dans lequel déposer les papiers entrants et les catégoriser. Tu n’auras à investir ta boite d’archives lourde, et cachée au fond de ton placard qu’une fois par an !

La bonne nouvelle c’est que de la même manière, tout est simplifiable dans ton organisation. Pour chaque grain de sable que tu rencontres, cherche à comprendre ce qui te bloque et simplifie-toi la vie au maximum. Pense paresseux !

Ce qui est magique avec une organisation simplifiée, c’est qu’elle se fait oublier. Tu t’organises sans en avoir l’air, et tu peux rester focus sur l’essentiel. Que demander de plus ?

 
4 conseils pour réussir sa rentrée professionnelle

4 conseils pour réussir sa rentrée professionnelle

Prendre en compte les avis sur son entreprise sans se perdre soi même

Prendre en compte les avis sur son entreprise sans se perdre soi même