4 conseils pour réussir sa rentrée professionnelle

4 conseils pour réussir sa rentrée professionnelle

 

Je suis de celles qui ont toujours aimé la rentrée. Préparer mon cartable, tester mes nouvelles fournitures scolaires ou encore remplir les premières pages de mon agenda avec applications sont autant de petits bonheurs d'enfance que je me remémore avec plaisir. Et cette année, la rentrée à pour moi une saveur particulière puisque c’est ma première rentrée d’entrepreneuse à temps plein ! Autant te dire que j’ai décidé de ne rien laisser au hasard pour réussir ma rentrée professionnelle !

Mettons-nous d’accord tout de suite : une bonne organisation n’est pas gage de réussite inconditionnelle, je suis bien d’accord. Et pourtant je reste convaincue qu’un brin d’anticipation et de planification te mettrons dans de bonnes dispositions pour atteindre les objectifs que tu t’es fixés. Voici donc sans plus tarder mes quelques conseils pour bien appréhender ta rentrée professionnelle.

réussir sa rentrée professionnelle

 

Réussir ta rentrée professionnelle en surfant sur la vague de l’été indien

Il n’est pas rare que les journées soient encore très belles en septembre. Il n’est peut -être pas utile de t’enchainer à ton ordinateur sous prétexte que l’heure de la rentrée a sonné. Fais-toi plaisir !
Autorise-toi quelques escapades : revisite une dernière fois tes tiers lieux de travail préférés de l’été, profite de la luminosité changeante pour faire le plein de photos d’illustration, découvre les nouveaux programmes culturels proposés dans ton quartier…

 

Réussir ta rentrée professionnelle en planifiant un jour de reprise tout doux

Je l’ai déjà évoqué dans mon article autour de l’organisation du travail avant les vacances, mais s’octroyer une reprise en douceur, c’est l’occasion rêvée de donner un nouveau tempo à la suite des évènements.

Et si on évitait de redémarrer sur les chapeaux de roue et de perdre en quelques jours le bénéfice des moments de repos qu’on s’est autorisé en été ?

Reprendre en douceur, c’est prévoir le temps qu’il faut pour traiter tes mails et tes courriers en attente, mettre à jour ton planning en intégrant tes éventuels nouveaux impératifs, revoir tes objectifs… Ne planifie pas de travail de fond ou de rendez-vous cruciaux ce jour-là. Donne-toi les moyens de te remettre dans le bain tranquillement, sans te charger la mule.

 

Réussir ta rentrée professionnelle en révisant tes priorités

Ce qui est appréciable en été c’est que le calme dans tes activités te permet bien souvent de relever la tête du guidon et de faire le ménage dans tes idées. Tu vas mettre de côté certaines choses qui ne sont plus d’actualité, et faire la place aux idées neuves. Et parfois elles sont nombreuses !

Il est alors très facile de te sentir découragée ou débordé par la quantité de travail qui t’attend. Prend le temps de la réflexion. Détermine objectivement tes priorités, les périodes adéquates à la réalisation de chaque nouveau projet. Fais l’impasse sur le superflu, tout ce qui ne t’aidera pas à la réalisation de tes objectifs dans l’immédiat.

Prioriser c’est toujours faire des choix, mais la bonne nouvelle c’est que tout ce qui est écarté aujourd’hui, on peut y revenir demain quand le moment est plus approprié.

Citation • La peur de la nouveauté • Björk

 

Réussir ta rentrée professionnelle en faisant le plein de nouveauté

Tester de nouvelles choses, changer de perspective, sauter sur de nouvelles opportunités, ça peut faire peur. Pourtant, il est tellement agréable d’être stimulé par de nouvelles activités ! Ose la passion, ose l’excitation ! Sors des entiers battus et tente de nouvelles approches. Le meilleur moyen de réussir sa rentrée ne serait pas de se révéler dans de nouveaux projets ?

Profite de la rentrée pour insuffler en vent de fraîcheur dans ton quotidien. Et qui sait ? C’est peut-être le moment rêvé pour briser les idées reçues sur une organisation traditionnelle et faire un pas de plus vers ton organisation naturelle !

 

 
Les outils qui organisent ma vie de blogueuse

Les outils qui organisent ma vie de blogueuse

Trop d’organisation tue l’organisation

Trop d’organisation tue l’organisation