L' identité éditoriale : Ta signature pour vendre

L' identité éditoriale : Ta signature pour vendre

 

Ton identité éditoriale, c’est ce que j’appelle ta signature. C’est ta différence, la valeur ajoutée que tu sèmes dans tes contenus. Avant de pouvoir la mettre en avant aux yeux de ton audience, tu dois la comprendre, l’apprivoiser.


C’est quoi ton identité éditoriale ?

Concrètement, ton identité d’entrepreneur, cette signature personnelle que tu dois sublimer, c’est ta « patte ». C’est ce qui te rend unique et incomparable aux yeux de ton auditoire. C’est aussi ce qu’on appelle le branding, ou l’image de marque. C’est ce que tu renvoies et ce que ton audience va retenir de toi.

Il y a quelques années, Paris-Match arborait un slogan qui résume assez bien ce que devrait être aujourd’hui ton identité d’entrepreneur à mon sens : « Le poids des mots, le choc des photos ».

Ton identité d’entrepreneur ou de marque est donc composée de deux éléments complémentaires : ton identité éditoriale et ton identité visuelle. Ta signature est en réalité la combinaison de mots puissants et de visuels enchanteurs.


Créer une identité visuelle est très valorisé quand tu poses les bases de ton image de marque.

Les réseaux sociaux sont devenus un média à part entière dans lesquels l’image est un levier incontournable pour se démarquer. Tu sais que des visuels uniques et attrayant vont séduire ton auditoire.
Mets la même ferveur à soigner tes textes ! Fais-le avec le cœur et sort des standards lisses et aseptisés de la rédaction.

Je ne compte plus combien de fois j’ai entendu que LinkedIn était un réseau social froid ou les gens se prenaient trop au sérieux. Pourquoi ? Simplement parce que c’est un réseau professionnel. Quand tu entres dans la communication professionnelle, tu peux avoir tendance à faire passer l’humain au second plan et c’est bien dommage.

Tu peux être un expert dans ton domaine et ne pas laisser ton costume parler à ta place. Derrière l’écran, nous ne sommes que des personnes qui échangent, comme sur n’importe quel réseau social. Des mots bien choisis, un message authentique et impactant, ont un potentiel incroyable pour convaincre et fédérer.

Ton langage éditorial te permet de sortir du lot et de te différencier de la concurrence. Ta signature éditoriale, c’est la combinaison de ta personnalité, ton style, tes valeurs dans un langage unique et irrésistible.

L'identité éditoriale - Ta signature pour vendre


Ta charte éditoriale, un contrat avec toi-même

Il est très naturel de créer une charte graphique pour appuyer ta communication. Tu définis un logo, des polices, des couleurs que tu vas décliner dans tes contenus pour une communication cohérente.
Dans ton univers d’entrepreneur, c’est souvent moins instinctif de définir une charte éditoriale (et encore moins de la retranscrire noir sur blanc). Pourtant ton identité éditoriale, elle aussi, a besoin de cohérence.

Vois ta charte éditoriale comme une check-list qui te permettra de valider chaque contenu et de faire en sorte qu’il corresponde exactement à ce que tu veux transmettre. C’est ton aide-mémoire quand tu débutes et que tu veux apporter une cohérence à l’ensemble de tes textes. Et c’est aussi un formidable outil si tu décides de déléguer la rédaction de tes contenus. Parce que tu dois alors transmettre exactement tes besoins et tes attentes en matière de rédaction.

Ta charte éditoriale est un contrat avec toi-même, mais aussi avec ton lecteur. Réfléchis-là en premier lieu en fonction de toi, de tes envies. Tu es au cœur de ta communication, elle doit partir de toi avant tout. Le meilleur moyen de s’éparpiller ou de se perdre, c’est de ne pas prendre en compte son rythme, ses valeurs, ses propres attentes.
Évidemment, elle doit être compatible avec les besoins de ton audience, et tu l’affineras dans ce sens.


Que faut-il intégrer à ta charte éditoriale ?


L’objectif principal de tes publications

C’est une question essentielle ! Pourquoi communiques-tu au final ?
Pour augmenter le trafic sur ton blog ? Pour inviter ton lecteur à te suivre par mail ou sur tel réseau social ? Pour faire des ventes en ligne ? Pour attirer des clients dans ta boutique physique ?

Bien sûr, individuellement, chaque publication pourra avoir un objectif différent de ton objectif principal. Mais dans tous les cas elle doit avoir un objectif (qui peut tout à fait être celui de divertir en publiant une illustration rigolote, ou celui d’inspirer avec une citation sur les réseaux sociaux)


Ton style

Quel est le ton de ta rédaction ? Ton langage sera-t-il familier ou plutôt soutenu ? Vas-tu tutoyer ou vouvoyer ton audience ? À quel temps rédiges-tu tes articles ? (Personnellement j’aime être dans le présent, le concret, plutôt que dans un futur hypothétique.) 


Le format de tes contenus

Tes textes seront-ils longs ou courts ? Vas-tu les illustrer ? Veux-tu définir une structure particulière au niveau des paragraphes ? Appliques-tu des règles de mise en forme particulières ? (justification du texte, sauts de lignes, mise en gras, en italique…) 


Ton langage

Quels sont les mots-clés sur lesquels tu veux te positionner ? As-tu des expressions fétiches, des tournures personnelles que tu souhaites égrener au fil de tes contenus ?
Je pense par exemple à Selma Paiva, grande experte française du marketing en ligne, qui rappelle dans chacun de ses articles qu’ “Internet est une table pour deux”.


L’architecture de ta communication

Quels sont les grands thèmes que tu vas aborder ? Comment vas-tu catégoriser tes contenus ? 


Ton identité éditoriale va t’aider à vendre

Que tu sois en train de peaufiner un projet entrepreneurial, ou que ton entreprise soit déjà bien installée, communiquer est un métier à part entière que tu dois maîtriser en plus du tien.

Communiquer sur ton blog, communiquer sur les réseaux sociaux, ce n’est pas si évident de prime abord. C’est un travail de longue haleine, plus chronophage qu’on ne l’imagine. Parce que c’est un boulot de tous les jours. Parce que ce n’est pas seulement écrire, c’est aussi répondre. Parce que la charge mentale engagée pour rester créatif et inspiré sur la durée, sans radoter, et en se démarquant de la concurrence est simplement phénoménale.

Les résultats en termes de trafic ou de conversion ? Ils sont bien souvent en dessous de tes espérances. Les retombées sont parfois bien maigres en comparaison du temps que tu y consacres, surtout au début quand tout est à faire. Tu peines à attirer les lecteurs sur ton site pour leur faire découvrir tes produits et services alors que tu redoubles d’efforts dans ta communication.

Dans ma vie personnelle comme dans ma vie professionnelle, je cherche toujours l’efficience. Je fais en sorte d’être efficace en engageant le moins de ressources possibles : temps argent, énergie…

Laisse-moi te dévoiler un secret : pour être efficient, il est beaucoup plus facile de rentabiliser ce que l’on possède déjà que de chercher la nouveauté.
La traduction en matière de trafic et de clientèle, c’est qu’il est bien plus facile de fidéliser et convertir tes lecteurs existants que de chercher à attirer un nouvel auditoire.

Construire une identité personnelle forte et irrésistible va justement permettre non pas forcément d’attirer des centaines de nouveaux lecteurs, mais de faire en sorte que ceux qui parcourent ton site, ton blog, tes réseaux sociaux, aient en permanence envie d’y revenir.

Développer ton identité éditoriale, c’est te remettre au cœur de ta communication en laissant le vrai toi s’exprimer. Partir à la découverte de ta signature, c’est créer des automatismes de langage qui vont fluidifier ton écriture et lui donner un caractère unique.

Tu ne repousseras plus le moment de publier en ayant l’impression que tes écrits sonnent faux. Tu trouveras toujours des sujets à aborder parce que ce langage riche et personnel que tu développes autour de tes activités t’inspireras sans cesse de nouveaux contenus.

Un lecteur séduit va réagir, va te répondre, te corriger aussi parfois, te poser des questions, et c’est autant d’occasions de rebondir et de dire adieu au syndrome de la page blanche.

 
Trouver le bon ton sur ton blog pro

Trouver le bon ton sur ton blog pro

Storytelling personnel : Écrire une histoire pour convaincre

Storytelling personnel : Écrire une histoire pour convaincre