Comment ralentir sans culpabiliser ?

Comment ralentir sans culpabiliser ?

 

Être attentif à son rythme, à son bien-être est une chose tout à fait acceptée de nos jours.  Le mouvement Slow connait de plus en plus d’adeptes, et touche aujourd’hui de nombreux domaines. Et pourtant il est parfois difficile de ralentir sans culpabiliser.

Comment ralentir sans culpabiliser ?

 

Ralentir sans culpabiliser en brisant les idées reçues

« Le temps c’est de l’argent » « L’avenir appartient à ceux qui se lève tôt » « Ne remets pas à demain ce que tu peux faire aujourd’hui » … Voilà quelques dictons évocateurs de pensées ancrées en toi depuis ta plus tendre enfance : le plaisir, la valorisation, la reconnaissance, ça se mérite et ça s’obtient en travaillant dur ! Sois fort, sois tenace, dépasses-toi, tu auras alors peut-être accès à ce à quoi tu aspires.

En bref, on te convainc depuis toujours qu’aller vite et y mettre toutes ses forces est gage de réussite.  Voilà pourquoi quand vient l’envie de lever le pied, c’est si difficile de ralentir sans culpabiliser.

Ralentir, prendre plus de temps pour toi, te concentrer sur ton essentiel, est parfois assimilé, que ce soit par toi ou d'un point de vue extérieur, à une preuve d’égoïsme.

Et pourtant !

Ralentir n’est pas de la paresse, ni de l’égoïsme, il s’agit seulement d’écouter ton propre rythme, et de gagner en sérénité. Ralentir c’est être d’avantage bienveillant avec toi même et te donner les moyens d’être également plus disponible pour l’autre.

 

Ralentir sans culpabiliser, c’est être moins dur avec toi-même

Si tu es adepte du Bullet Journal, tu connais les trackers, ces petites cases que tu remplis pour renforcer tes bonnes habitudes. Tu décomptes le nombre de verres d’eau bus dans la journée, tu valides la demie heure de sport quotidienne réalisée ou encore le nombre d’actions rayées dans ta To Do List.

J’ai essayé de mettre en place ce genre de choses pour moi, mais je me suis vite rendu compte que c’était peine perdue. Le constat n’était jamais à la hauteur de mes espérances.

J’avais prévu du sport chaque matin et je n’en avais fait qu’une fois dans la semaine. J’étais vraiment trop nulle ! Quant à ma To Do, j’avais beau faire de mon mieux chaque jour pour en venir à bout, elle ne finissait jamais de s’allonger.

J’étais frustrée et je culpabilisais : j’avais mis en place des super outils d’organisation et je n’avançais pas. Je me sentais incapable tout simplement. Et puis j’ai compris que pour gagner il suffisait de se mettre dans une position gagnante.

 

Ralentir sans culpabiliser, c’est changer de perspective

Regarde autour de toi et tu t’apercevras que la nature est pleine de moments ralentis : la nuit vient après le jour, les marées et les saisons s’enchainent en une succession de moments contraires.

Nous même nous ne pouvons pas être à 100% tout le temps, et l’accepter c’est faire un premier pas dans la Slow Organisation. Ne te sens pas obligée d’être dans l’action en permanence. Sortir la tête du guidon et prendre du bon temps ça permet de t’accorder aussi des moments de réflexion. C’est une bonne chose !

Tu n’es ni un robot, ni une super-héroïne. Accepte-le ! Apprends à lâcher prise et change de perspective sur tes exigences envers toi-même.

Et si demain, tu ne devais faire qu’une chose de cette interminable To Do List, ce serait quoi ? Identifie-la, fais là et sois fière de ça ! Tout ce que tu accompliras en plus ne sera que du bonus ! Ça y est ! Tu as fait en sorte de changer de perspective, tu t’es donné les moyens d’être une winneuse !

Parce que non ralentir ce n’est pas ne plus rien faire, c’est faire seulement les choses qui comptent ! C’est continuer d’avancer pour atteindre tes objectifs, dans le respect de ton rythme propre. C’est te libérer d’une pression que tu t’étais imposée inutilement.

Ralentir sans culpabiliser, c’est possible en adoptant la Slow Organisation dans ta vie professionnelle ou personnelle !

 
Slow Entrepreneuriat : travailler moins mais mieux

Slow Entrepreneuriat : travailler moins mais mieux

En finir avec la paperasse qui s'entasse

En finir avec la paperasse qui s'entasse