4 idées reçues sur la procrastination

4 idées reçues sur la procrastination

 

La procrastination, on m’en parle tous les jours comme d’un petit démon qui ruinerait notre organisation au quotidien dans notre vie personnelle, comme dans nos projets professionnels. Et pourtant je t’assure que la procrastination n’est pas une ennemie. Explorons le palmarès des idées reçues sur la procrastination.

 

4 idées reçues sur la procrastination, inclus les 6 étapes pour être bien dans sa procrastination (1).png

Idée reçue sur la procrastination #1

Il faut la combattre

Si on en croit notre ami Larousse, « la procrastination est une tendance pathologique à différer, à remettre l'action au lendemain ». Ouh ! « Pathologique » ! Le mot est lancé !
Et je suis d’accord pour certains la procrastination est vraiment un problème récurent et quasiment inextricable qui s’apparente à un symptôme de burn-out, voir de dépression.

Ceci étant dit la procrastination « familière » qu’on associe à nos petits travers organisationnels du quotidien c’est autre chose : certes c’est frustrant et culpabilisant, mais là encore c’est un symptôme, un signal d’alarme.

Et même si une alarme retentit très fort et t’indispose, tu auras beau l’exploser à grand coups de masse pour la faire taire, tu ne régleras pas le problème qu’elle t’indique.

Utilise toute ton énergie à combattre la procrastination, tu en ressortiras épuisé.e mais tes blocages organisationnels eux, seront toujours là !

Et puis comment combattre la procrastination de toutes façons ? A grand coups d’outils pour augmenter ta productivité ?

SCOOP : Si tu as des tendances à procrastiner, tu procrastineras même avec le meilleur agenda, même avec la plus efficace des to do liste, même avec des objectifs et des échéances soigneusement réfléchis…


Idée reçue sur la procrastination #2

Il existe une solution unique pour la soigner

Si la procrastination est un symptôme, la cause réelle de la maladie peut être multiple. Parce que des raisons qui nous poussent à procrastiner il peut en exister des tonnes.

Tu peux procrastiner selon des idées reçues ou des modes de fonctionnement que tu as intégrés dans le passé. Tu peux procrastiner pour jouir du moment présent. Tu peux aussi procrastiner en fonction d’une certaine appréhension de ce qui pourrait se passer dans le futur (voir un mélange de tout ça à la fois).

Dans tous les cas, il faudra regarder la procrastination en face pour en résoudre l’énigme. Et ça, ça s’appelle l’introspection. C’est tout un chemin à parcourir vers soi au final. Il est long et semé d’embûches, mais à l’arrivée, on se sent plus en phase avec soi.

La bonne nouvelle c’est que tu n’es pas obligé.e d’attendre d’avoir fait tout ce chemin pour commencer à agir sur la procrastination. Il y a un raccourci très efficace qui consiste à l’accueillir.

 

Idée reçue sur la procrastination #3

Elle est inutile

 Et si ta procrastination était le signe que tu n’es pas fait.e pour ces outils ou méthodes standards et logiques que tu t’acharnes à adopter au quotidien ?

Et si ta procrastination était le signe qu’il est temps pour toi de lever le pied et de te reconnecter à tes envies du moment ?

Et si ta procrastination était le signe que la direction que tu prends n’est peut-être pas la bonne ?

Disposer de ce super-indicateur qui t’averti qu’il y a un grain de sable dans l’engrenage de ton organisation, c’est plutôt utile au final non ?

 

Idée reçue sur la procrastination #4

C’est un vilain défaut

Procrastiner dans le sens « remettre des choses au lendemain » ce n’est pas la tare absolue qu’on a l’habitude de te présenter. C’est juste un comportement qui prouve que derrière ton souci très honorable de productivité dans les actions que tu entreprends, il reste un humain aux commandes.

Chaque petite chose que tu considères comme un défaut peut toujours être tournée à ton avantage. Certains paraissent d’emblée plus avouables, mais tous au final ont leurs bons côtés (si, si, je te jure ! Demande-moi en commentaire de trouver un côté positif à ton pire travers, je le ferais avec plaisir !)

La procrastination fait partie de ces choses dont tu peux être fière ! Pas encore convaincu.e ? Je t’explique tout dans mon atelier en ligne « Je procrastine et j’en suis fière »

"je procrastine et j'en suis fière" : tout pour arrêter de combattre la procrastination

Je procrastine
& j’en suis fière

Le programme zéro culpabilité pour arrêter de combattre la procrastination et enfin entreprendre à ton rythme.

 
Rester fidèle à ses valeurs dans son organisation professionnelle

Rester fidèle à ses valeurs dans son organisation professionnelle

J'ai pas le temps

J'ai pas le temps